Vous ne réussissez pas à publier sur ce forum ? Vous ne savez pas comment vous inscrire ? Votre profil a été désactivé ? Communiquez avec moi par courriel à [email protected]. Mais assurez-vous que vos propos me démontrent que vous avez un intérêt réel pour les contenus publiés sur ce forum ou que vous me connaissez, car je ne réponds plus aux envois qui semblent génériques ou ont l'air automatisés. Par ailleurs, les demandes d'adhésion au forum avec des noms d'utilisateurs et adresses courriels qui ne font pas de sens au plan humain sont considérés comme du spam et ne sont pas admis sur ce forum.

Dialogue et vérité

Cette section propose un ensemble de principes fondateurs forgés dans un cadre universitaire post-moderne. Ils constituent des bases communes de compréhension mutuelle, de respect et d'ouverture en vigueur sur le forum chrétien la Rencontre.
Avatar de l’utilisateur
DanielGarneau
Site Admin
Messages : 664
Inscription : lun. 02 mai 2016, 10:13 pm
A remercié : 12 fois
A été remercié : 1 fois

Dialogue et vérité

Message non lu par DanielGarneau » mar. 10 mai 2016, 5:27 pm

Ma lecture des articles de Théologie évangélique par Amar Djaballah sur l'herméneutique de Hans-Georg Gadamer, première et deuxième partie, en lien avec Les conditions de la compréhension, m'a motivé à dépoussiérer mon mémoire de maîtrise -- Récit et interprétation d'un parcours éducatif à la Téluq : sens et attitude épistémique, préconditions pour l'accompagnement en formation à distance, dont voici un extrait (p. viii) :
Il est toujours au moins une chose que nous avons en commun avec cet autre dont nous souhaitons nous rapprocher soit pour mieux l'accompagner dans son parcours d'autoformation assistée, soit pour l'aider à nous accompagner dans le nôtre : une mécompréhension de l'univers de notre interlocuteur. De plus, nous partageons avec lui la particularité propre à tout être humain, existentielle donc, de ne pas tout à fait bien cerner quelles sont les sources constitutives qui fondent notre manière d'être-au-monde. L'écoute de l'autre fondée sur la certitude qu'il peut nous enrichir par le regard particulier qu'il porte sur la vie – justement à cause de la perspective différente de la nôtre à partir de laquelle il l'expérimente – revêt le potentiel de nous aider à mieux le comprendre et par lui, à mieux se comprendre soi-même.


Que pensez-vous de l'extrait qui précède à la lumière du propos suivant tiré d'un article d'Amar Djaballah, «L'herméneutique selon Hans-Georg Gadamer, Deuxième partie» (p. 51) ?
Comprendre, c’est certes sortir d’un point de vue ou d’une perspective subjective et limitée, mais pas pour acquérir simplement celle de l’autre : ce qui est toujours visé, c’est la compréhension des choses elles-mêmes.


Comment peut-on intégrer à une même démarche de dialogue l'ouverture à l'autre exprimée dans chacune des deux citations précédentes tout en tenant comme visée la compréhension des choses elles-mêmes ?

Quelles seraient les répercussions d'une telle approche sur la manière dont les gens se traitent entre eux lorsqu'ils sont en interaction en face à face ou dans le cadre d'un forum de discussion comme celui-ci ?


Daniel Garneau, B Th, B Com, MA.
Fondateur, éditeur et auteur
Savoir et croire .caForum chrétien la Rencontre
Avatar de l’utilisateur
DanielGarneau
Site Admin
Messages : 664
Inscription : lun. 02 mai 2016, 10:13 pm
A remercié : 12 fois
A été remercié : 1 fois

Re: Dialogue et vérité

Message non lu par DanielGarneau » lun. 12 sept. 2016, 2:52 am

Une connaissance à moi a mentionné il y a quelques mois la difficulté qu'elle éprouvait à comprendre le sens de cet article d'ouverture. J'aimerais donc proposer des pistes de réponse qui ont pour but de clarifier l'intention de ce fil de discussion.

À la question :
Comment peut-on intégrer à une même démarche de dialogue l'ouverture à l'autre exprimée dans chacune des deux citations précédentes tout en tenant comme visée la compréhension des choses elles-mêmes ?
Je répondrais dans un premier temps qu'il s'agit non pas d'écouter l'autre seulement dans le but de bien cerner ce qu'il dit et qu'il se sente respecter. Ce n'est là qu'une partie du dialogue. L'enjeu est également de tenter de mieux comprendre par le propos de l'autre la réalité à propos de laquelle nous discutons, d'intégrer la perspective de l'autre à notre propre compréhension de la réalité.

Pour la question :
Quelles seraient les répercussions d'une telle approche sur la manière dont les gens se traitent entre eux lorsqu'ils sont en interaction en face à face ou dans le cadre d'un forum de discussion comme celui-ci ?
Il s'ensuivrait une attitude accrue d'écoute empreinte d'un intérêt profond envers ce que dit ou écrit une autre personne, même si le propos de l'autre nous semble d'emblée diverger du nôtre au point d'être irréconciliable, notre but étant de chercher à mieux comprendre le réel et non pas à demeurer dans la perspective que nous connaissons déjà. Concrètement, ce genre d'attitude pourrait nous conduire à poser quelques questions avant d'affirmer notre désaccord. Nous posons des questions pour comprendre et nous accueillons les réponses dans une optique de réévaluer notre propre compréhension de la réalité dont nous parlons.
Daniel Garneau, B Th, B Com, MA.
Fondateur, éditeur et auteur
Savoir et croire .caForum chrétien la Rencontre
vantrans
Tout nouvel arrivant
Messages : 1
Inscription : sam. 14 oct. 2017, 5:32 am

Re: Dialogue et vérité

Message non lu par vantrans » sam. 14 oct. 2017, 7:28 pm

Nous sommes tous des humains, avec nos sentiments et nos capacités de péché. Mais si notre objectif est de trouver la vérité, nous devons ouvrir notre esprit et entamer des discussions saines.
Répondre